Aujourd'hui, Sauvage

 

"Le Sauvage est d'abord le fantasme de l'absolument autre, de la transgression.

Depuis notre vieille queue, notre coccyx, jusqu'à notre cerveau reptilien, en passant par chaque vertèbre de notre colonne, la mémoire fondamentale de notre origine et de notre évolution circule, traversée par les espèces vertébrées et les 4 éléments, la terre, l'eau, le feu, l'air.

C'est la source de notre être, sa sensibilité, ses émotions, ses pulsions, sa créativité, ses désirs...

C'est là que nous puisons la nécessité de nos actes en retrouvant ces éléments primordiaux qui nous font aimer, créer, guérir, redécouvrir...

 

© Jean-Louis Fernandez

J'écoute les personnes qui me parlent, et je partage avec elles un monde, son modernisme en même temps que son archaïsme. Et c'est cet archaïsme qui m'interpelle et dont je veux m'emparer.

Cet archaïsme, je l'appelle notre Sauvage." - Fabrice Lambert

 

Chorégraphie Fabrice Lambert // Assistante à la chorégraphie Hanna Hedman // Interprétation Aina Alegre, Jérôme Andrieu, Matthieu Burner, Benjamin Colin, Vincent Delétang, Corinne Garcia, Hanna Hedman et Yannick Hugron // Scénographie et costumes Sallahdyn Khatir // Lumières Philippe Gladieux // Musique Marek Havlicek et Benjamin Colin // Régie générale Christian Le Moulinier, Didier Alexandre ou Florent Fouquet

Production L'Expérience Harmaat / Coproduction La Comédie de Clermont-Ferrand, scène nationale, Théâtre de la Ville - Paris, La Briqueterie CDCN du Val-de-Marne, La Biennale de la danse de Lyon, Maison de la Musique de Nanterre, VIADANSE-CCN BFC à BelfortThéâtre Paul Eluard (TPE), scène conventionnée - Bezons, CCN de Créteil et du Val-de-Marne, Théâtre des 2 Rives - Charenton-le-Pont

Avec le soutien du Conseil Régional d'ïle-de France, du Conseil Départemental du Val-de-Marne, Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines, scène nationale, ADAMI, SPEDIDAM, Théâtre Molière-Sète, scène nationale archipel de Thau, fonds SACD Musique de Scène.