IM-POSTURE

 

Deux corps singuliers parcourent l’espace d’un plateau tendu de velours rouge. Sur une musique des Doors, iIs se jouent de poses cinématographiques, tandis qu’en fond de scène est projeté en gros plan, un lent travail de couture sur une peau.
Le troisième partenaire, à l’origine de la vidéo, est dans la salle, parmi les spectateurs, piquant minutieusement cette peau d'animal qui ressemble en tout point à celle des interprètes : la manipulation visible en direct est mise en abyme par sa projection vidéo au plateau.

Pour cette création, je me suis inspiré de la notion de « corps sans organes » formulée par Antonin Artaud et illustrée par Francis Bacon dont la matière charnelle, de viande et de peau, place la sensation – l’intensité potentielle des sensations – au premier plan du corps aux dépens de la logique de l’organisme. 
Partant de cette pensée, je me suis intéressé aux postures de personnages politiques ou cinématographiques passés, tel Kennedy, James Dean ou Marylin. La trace physique qu’ils ont laissée, l’artifice de leurs représentations traversent ainsi les corps des deux interprètes d’Im-posture.

Fabrice Lambert

Chorégraphie Fabrice Lambert 
Interprétation Ivan Mathis et Fabrice Lambert
Conception vidéo / manipulation Philippe Gladieux
Lumières Ivan Mathis
Musique This is the End – The Doors, Birthday Song – Marylin Monroe

 

 

 

Vidéo / Photos / Presse