JAMAIS ASSEZ

 

Jamais assez s'inspire d'un chantier démesuré réalisé en Finlande : le projet Onkalo. 
Des travaux ont commencé il y a 10 ans et vont durer 100 ans pour y ensevelir des déchets nucléaires pendant 100 000 ans. Un défi risqué qui dépasse techniquement et philosophiquement tout ce que l’homme a pu entreprendre jusque-là.

Ce chantier aux dimensions titanesques appelle des questions sur le temps, la relation à l’énergie, le pouvoir des masses. 
Au plateau, 10 interprètes joueront le danger de cette rencontre d’une masse explosive avec le vide, dans un dispositif de murs de lumières.
 

 ® Laurent Philippe 

 

" Je ne veux pas raconter l'histoire d'Onkalo.
Ce qui m'intéresse, c'est la mythologie contemporaine, qui est celle d'un grand risque...
Ce présent, c'est le corps éphémère  du danseur, des dix danseurs. Jamais Assez est une pièce sur l'accumulation, le surpassement, la multiplicité des mouvements, d'informations, d'images, de choix...
Masse explosive, antithèse de l'enfouissement, du vide né de l'impossibilité de nous représenter cette cavité.
La représentation de ce vide sera questionnée au travaers des corps, objets, espaces, images et lumières. " Fabrice Lambert

 

Conception et chorégraphie Fabrice Lambert
Interprétation Aina Alegre, Jérôme Andrieu, Mathieu Burner, Vincent Deletang, Lorenzo De Angelis, Corinne Garcia, Julie Guibert, Hanna Hedman, Yannick Hugron, Jung-Ae Kim ou Isabelle Kurzi

Lumières Philippe Gladieux  / Son Marek Havlicek  / Vortex Guillaume Cousin / Régie lumière Anthony Merlaud / Régie générale Christian Le Moulinier

Production L'Expérience Harmaat / Coproduction Le Festival d'Avignon, Le Manège de Reims - scène nationale, ARCADI, le Centre national de la danse, le CDC Atelier de Paris - Carolyn Carlson, Pôle Sud - Centre de Développement Chorégraphique en préfiguration - Strasbourg            Vidéo / Photos Presse